Etude quotidienne (Guide de l'école du Sabbat)

MERCREDI  

Titre de la leçon n° 8: Missions interculturelles

Du 15 au 21 Août 2015
Texte à étudier: Jn 4.4-30 ; Mt 8.5-13 ;  Lc 8.26-39 ;  Mt 15.21-28 ;  Lc 17.11-19 ; Jn 12.20-32
Verset à mémoriser: « Voici mon serviteur, celui que j’ai choisi, mon bien-aimé, celui en qui j’ai pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui et il annoncera la justice aux nations. » (Matthieu 12.18.)

________________________________________________________________

 
                                                                 Dix lépreux

Lisez Lc 17.11-19 

Quelles leçons y a-t-il pour nous, ici, quelles que soient notre nationalité ou nos origines?
 


Remarquez d'abord que tous ces malheureux connaissaient Jésus. Ils l'ont appelé par son nom et par son titre, en plaidant pour qu'il intervienne. Autre chose fascinante : ils n'ont pas été purifiés sur-le-champ. Jésus leur a simplement dit d'aller se présenter aux prêtres, comme cela était précisé dans Lv 14.2. Le fait qu'ils soient partis immédiatement montre qu'ils croyaient en lui et en sa puissance de guérison. 

Cependant, seul le Samaritain a exprimé de la reconnaissance pour ce que Jésus avait fait pour lui. Les neuf autres n'ont pas oublié d'aller voir les prêtres, mais ils ont négligé de remercier celui qui les avait guéris. 

D'après les textes, le Samaritain a fait demi-tour avant même d'être parvenu jusqu'aux prêtres. Le texte ne dit pas si les neuf autres étaient juifs, mais c'est probable d'après le lieu où ils se trouvaient. D'ailleurs, le fait que Luc mentionne spécifiquement qu'il était samaritain, et que Jésus l'appelle " cet étranger " (Lc 17.18), fait qu'il est probable que les neuf autres étaient bien juifs. Habituellement, les Juifs n'avaient aucun lien avec les Samaritains, mais leur maladie avait transcendé ces barrières. L'infortune et la tragédie, qu'Albert Schweitzer a appelées " la communion de la souffrance ", avaient brisé une division ethnique. Leur besoin commun de guérison, de purification, et de salut les avaient amenés, collectivement, à Jésus. 

Néanmoins, les Samaritains et les autres étrangers n'étaient pas l'objectif immédiat du ministère de Jésus : " Je n'ai été envoyé qu'aux moutons perdus de la maison d'Israël. " (Mt 15.24.) Il avait d'abord l'intention d'établir une base missionnaire forte parmi les Juifs. Durant tout son ministère, ii a donné à ses disciples des preuves que l'évangile devait aller dans le monde entier. Ce point n'est devenu clair qu'après sa résurrection, mais avant cela, Jésus avait fait des choses qui devaient ouvrir l'esprit des disciples à l'idée que la mission mondiale allait devenir leur tâche principale. 

Même si tous ces hommes ont fait preuve de foi, un seul a fait demi-tour pour remercier le Seigneur pour ce qu'il avait reçu. Qu'est-ce que cela nous dit sur l'importance de la louange et des actions de grâce pour notre foi? 

Pour quelles choses avez-vous de quoi être reconnaissant? Pensez à combien vous seriez heureux si vous les gardiez constamment devant vos yeux, et quel meilleur moyen de remercier Dieu pour tous ses bienfaits?