Etude quotidienne (Guide de l'école du Sabbat)

Dimanche

Titre de la leçon n° 8: Missions interculturelles

Du 15 au 21 Août 2015
Texte à étudier: Jn 4.4-30 ; Mt 8.5-13 ;  Lc 8.26-39 ;  Mt 15.21-28 ;  Lc 17.11-19 ; Jn 12.20-32
Verset à mémoriser: « Voici mon serviteur, celui que j’ai choisi, mon bien-aimé, celui en qui j’ai pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui et il annoncera la justice aux nations. » (Matthieu 12.18.)
_______________________________________________________________________
 
                                                La femme samaritaine

Au temps de Jésus, Israël était divisé en trois provinces : la Galilée, la Samarie, et la Judée. La Samarie se situait entre la Galilée et la Judée. Les Samaritains adoraient le Dieu d'Israël, mais ils adoraient également des dieux païens importés de pays étrangers. En tant que champ missionnaire d'origine, la Samarie était l'endroit idéal pour les apôtres, en raison de sa proximité géographique avec Israël. 

Lisez Jean 4.4-30 . 
Quelle leçon tirer de cette histoire sur la façon dont Jésus a témoigné aux non-Juifs? De quelles manières Jésus est-il allé au-delà des limites fixées par les traditions pour atteindre cette femme?
 


La femme samaritaine était vive, bien informée sur l'histoire de son peuple, et elle a posé des questions intelligentes. C'est elle qui orientait la conversation avec ses questions. Cependant, Jésus a sélectionné dans ses questions et ses déclarations les éléments qui apporteraient un bénéfice spirituel à la femme. Le seul moment où Jésus a changé de sujet, c'est quand il lui a dit d'aller chercher son mari, sachant qu'elle n'était pas mariée mais qu'elle avait connu plusieurs hommes. Bien entendu, en lui demandant cela, il créait une occasion pour l'atteindre, même si cela l'a mise mal à l'aise. Néanmoins, il a pu ainsi témoigner puissamment. 

Nous ne devons pas non plus passer à côté de ce qui est arrivé dans Jean 4.27 . Les disciples étaient surpris car Jésus parlait avec cette femme étrangère. Jésus a transgressé plusieurs coutumes juives :d'abord, il a demandé à une femme samaritaine de lui donner à boire; ensuite, il était seul avec elle. En Israël, un homme ne pouvait pas être vu seul avec une femme, sauf si c'était un membre de sa famille. Jésus a suivi les coutumes juives tant qu'il était en Israël. Mais en Samarie, il était hors du territoire juif, et n'était pas lié par les traditions juives, même si, comme nous l'avons vu par ailleurs, Jésus faisait la différence entre les traditions humaines et les commandements et préceptes de Dieu. 

Jusqu'où pouvez-vous aller en-dehors de votre " zone de confort " afin de témoigner aux autres ? Jusqu'où devez-vous aller?